Je suis seule pour Noël et alors ?

Cette année, tout comme l’année dernière d’ailleurs, je serai seule pour Noël. Et, sincèrement, je ne ressens aucune tristesse, bien au contraire. Je regarde tout ce qui va bien dans ma vie : ma santé, ma liberté, mon environnement… alors pourquoi déprimerais-je juste pour une soirée parmi 364 autres ?

J’ai vécu de nombreux Noël, heureuse, en famille, dans mon enfance. Même si mes parents n’avaient pas beaucoup d’argent, c’était la fête, la joie !

Le soir du 24 décembre, je tournais en rond autour de ma mère qui préparait les festivités pendant que mes 3 sœurs et mon père se rendaient à la messe de minuit. Moi, la cadette, j’avais le droit de rester au chaud et d’assister ma mère dans les préparatifs… Quel privilège !

Quand mon père et mes sœurs rentraient, la fête pouvait alors commencer ! Nous écoutions des disques vinyle de Sheila, Dalida, Adamo et J. Strauss , dégustions les mets préparés par ma mère (un vrai cordon bleu), j’entends encore les blagues de mon père qui nous faisait bien rire en attendant les cadeaux du Père Noël …


Je suis tellement reconnaissante d’avoir vécu ces moments-là que j’aurais aimé reproduire indéfiniment cette ambiance pour mes propres enfants.


D’autres Noël ont eu lieu, entourée de mes enfants et de mon mari, puis d’autres encore, seule, divorcée, sans mes enfants… C’est la vie !


Je me suis souvent reprochée de ne pouvoir offrir à mes enfants une vraie vie de famille comme celle que j’avais connue. J’aurais voulu qu’ils connaissent, comme moi, des réunions de famille de plus de 20 personnes, réunissant grand-parents, parents, oncles, tantes, cousins, cousines… C’était tellement le bonheur pour moi à l’époque ! Mais aujourd’hui ce n’est plus possible. La vie éloignent ceux qui s’aiment tout doucement sans faire de bruit...


Même si mes fils ont 20 ans et qu’ils sont en âge de décider, je n’ai pas voulu leur imposer une soirée à 3 devant un “repas amélioré / TV” sous prétexte que c’était "mon tour" de les avoir à Noël. Une vraie réunion de famille étant prévue du côté de leur père, j’ai préféré leur conseiller d’y aller afin qu’ils puissent vivre des moments familiaux uniques et mémorables. Si je veux le bonheur de mes enfants, autant leur proposer ce qui leur procurera le plus de plaisir !


Alors oui je passerai les fêtes seule. Et c’est très bien. J’ai tellement vécu de bons moments par le passé que je suis en mesure de les revivre au présent par de bons ressentis et de belles émotions qui m’envahissent de gratitude. “Oui, c’était chouette, j’en ai bien profité et j’en profite encore mais d’une autre façon.


Le présent est un cadeau, que l'on soit seul ou accompagné !

Je vous souhaite de vivre de belles fêtes de fin d'année et que ces moments de joie perdurent toute l'année !


Joyeux Noël !