Je n'arrive pas à passer à l'action, je procrastine... Pourquoi ?


Le piège de l’inaction, de la procrastination, est certainement ce qui vous maintient le plus dans vos peurs et vous empêche de vivre une vie libre et épanouie !

Si vous souffrez du syndrome de “j’aimerais bien… mais je peux point…”, vous savez de quoi je parle !

Le piège de l’inaction :

En fait, vous savez ce que vous devriez faire pour avancer, pour aller de l’avant, pour vous sentir mieux dans votre vie, dans votre job, dans vos relations etc… mais vous ressentez un blocage ! vous n’arrivez pas à passer à l’action !

Une petite voix intérieure vous dit : “à quoi bon” ou “tu verras ça plus tard” ou “ça ne sert à rien de toute façon”... et cet “auto-saboteur” vient vous pourrir gentiment la vie en vous plantant, éternellement passif devant la TV…

Vous n’agissez pas et donc rien ne se passe dans votre vie pour qu’elle s’améliore !

Qu’est-ce qui vous bloque vraiment ? LA PEUR (inconsciente le plus souvent). Alors au lieu de l’affronter, vous préférez l’éviter… et je dirais que c’est normal !

Vous êtes tombé dans un piège puissant que vous n’arrivez pas à maîtriser.

Je vous explique comment vous en sortir.

Changer : possible ou impossible ?

Votre croyance que vous ne pouvez pas changer est la source la plus puissante de votre inaction.

Depuis longtemps, peut-être depuis toujours, vous êtes certain que votre peur, votre phobie ou votre hyper-réactivité émotionnelle de ne pouvoir passer à l'action fait partie de votre personnalité.

C’est simple, vous êtes persuadé qu’elle vous définit…que cette étiquette qu’on vous a collée où que vous vous êtes collée depuis si longtemps… c’est vous ! Vous vous définissez peut-être comme une personne faible, peureuse, angoissée, paresseuse, incapable, incompétente...

Vous êtes la personne “qui n’ose pas” “qui se sent rejetée” “qui ne sort jamais seule” “qui n’entreprend rien” “qui stagne” “qui déprime” “qui est négative” ou “qui peut faire une attaque de panique à la moindre occasion”…

Et du coup, si c’est ainsi que vous vous percevez, c’est ainsi que les autres vous voient !

Mais, je vais vous surprendre, ce n’est pas vous du tout !

Ce n’est pas ce que vous êtes profondément.

Vous n’êtes pas votre peur, vos angoisses ou votre hyper-réactivité émotionnelle. Vous n’êtes pas la procrastination !

Ce ne sont que des manifestations d’une mémoire émotionnelle très ancienne. Cette émotion récurrente est l’expression d’un dysfonctionnement, à un moment donné, qui n’a pas été réparé correctement et vous impacte profondément depuis.

Réellement, votre MOI profond est calme, tranquille, apaisé, énergique aussi, sachant ce qu’il faut faire et à quel moment.

Simplement, vous n’y avez pas encore accès.

Le prix de l’inaction :

Vous êtes-vous déjà demandé

combien vous avait coûté votre inaction ?

Je parle de coût financier mais aussi de coût en terme de santé, de temps perdu, de répercussions familiales ou professionnelles, d’occasions ratées, de moments gâchés…etc.

Souvent, pour bien en prendre conscience, il suffit de se poser quelques minutes pour éclaircir les choses.

Je vous propose une petite expérience pour mesurer la puissance du piège de l’inaction.

Prenez un stylo et une feuille de papier. Commencez par écrire une liste.

Vous notez tout ce que vous a coûté votre peur de passer à l’action.

Je vous encourage à faire différentes colonnes pour balayer tous les domaines de vie :

  1. amour

  2. travail

  3. finances

  4. loisir

  5. famille

  6. amitié

  7. spiritualité

  8. accomplissement personnel : dans ce domaine, lâcher vous ! Notez aussi vos rêves inachevés, vos désirs jamais exprimés…

Pour chaque colonne, réfléchissez et notez en quoi vos émotions négatives récurrentes ont impacté le domaine.

Par exemple :

Amour : ma timidité maladive m’a empêché d’aborder les personnes qui me plaisaient. Je me suis enfermé dans une relation qui ne me correspond pas …par confort et par peur d’être seul aussi...

Travail : Je suis timide au point de ne pas avoir osé postuler sur le poste de cadre quand il s’est libéré. Pourtant, je sais que j’ai les compétences requises.

Finances : Je ne suis pas capable de demander une remise lorsque je fais un gros achat…je paie toujours le prix fort, par peur.

…etc. pour tous les domaines de vie

Voilà…C’est à vous !

Le déclic :

Le piège de l’inaction est redoutable !

En effet, plus le temps passe, plus le problème prend de l’ampleur.

Et il paraît de plus en plus insurmontable…

La peur est comme un dragon de papier au nouvel an chinois : il fait du bruit, il fait peur, il est énorme et impressionnant.

Mais si on s’approche suffisamment, on se rend compte qu’on peut le déchirer à mains nues.

Parfois, un déclic se produit et vous ré-agissez !

Peut-être l’avez-vous déjà vécu ?

  • Votre conjoint craque et menace de vous quitter si vous ne faites pas quelque chose pour changer

  • Vous perdez votre travail parce que les jeunes recrues vous dépassent et vous ne proposez plus rien pour sortir du lot

  • Vous perdez un être cher et vous vous dites que la vie est si courte... quelle sera la vôtre ?

  • Le matin vous vous levez déjà épuisé par la lutte contre ces émotions si envahissantes...

A tel point que vous sentez qu’il faut agir avant de vous effondrer totalement.

La vie vous envoie toujours un signal fort pour que vous réagissiez : “fais quelque chose !” “prend conscience de ta valeur“

“regarde bien... ce cadeau caché derrière cet événement apparemment tragique !”...

La vie commence par vous envoyer une plume, puis une brique et enfin un camion… si vous ne réagissez pas !

Vous donner une chance :

J’ai la croyance que chacun a en lui tout ce dont il a besoin, que la vie est toujours parfaite avec ses apparentes imperfections.

Il vous manque seulement le bon mode d’emploi.

Je l’ai vérifié un nombre incalculable de fois, aussi bien sur moi que sur les personnes que j’ai accompagnées…

Vous avez la solution en vous et c’est beaucoup plus facile que ce que vous pensez.

Il suffit de décider de se lever et de passer à l’action ! Comment ?

1) Ayez de la gratitude chaque jour de votre vie pour ce que vous êtes et avez déjà !

2) Aimez-vous comme vous êtes et appréciez toutes vos qualités !

3) Evitez tout jugement négatif en vers vous-même et en vers les autres !

4) Fixez-vous un objectif précis, enthousiasmant, vous donnant envie de passer à l'action !

Cette attitude s'apprend par une prise de conscience, la mise oeuvre d'un programme, la répétition d'actions simples... pour encrer une nouvelle habitude de penser, d'être et d'agir.

Besoin d’aide ?

Je suis là pour vous, avec tous mes outils concrets et expériences, au service de votre épanouissement personnel.


Roselyne PROUST

Coach Thérapeute -

Maître-Praticienne NERTI

77250 VENEUX-LES-SABLONS

SIRET : 53051733300023

Pour prendre rendez-vous

06 78 77 39 38